Pour de nombreux musiciens et amateurs de musique, disposer d’un espace dédié à la pratique et à l’enregistrement est essentiel pour progresser. Cependant, le bruit ambiant et les interférences sonores peuvent souvent devenir un obstacle majeur à cette expérience immersive. C’est pourquoi l’insonorisation d’une pièce destinée à la musique devient une quête primordiale pour tous ceux qui cherchent à optimiser leur environnement de travail.

Et pour savoir comment insonoriser une pièce pour faire de la musique, il est nécessaire de :

  • Choisir les bons matériaux d’insonorisation ;
  • Isoler les murs de la pièce avec des couches de plaques de plâtres insonorisées ;
  • Isoler le plafond à travers des suspensions anti-vibratoires ;
  • Isoler le sol grâce à un tapis épais et dense ;
  • Utiliser des bass traps et des panneaux acoustiques.

Dans ce guide, vous découvrirez chacune de ces étapes avec toutes les précisions possibles pour une insonorisation sans faille.

Quelle isolation pour studio musique ?

Avant de plonger dans les détails, il est important de préciser que l’isolation fait référence à l’ensemble du processus d’insonorisation. Pour un studio musical, on retrouve deux catégories principales : l’isolation phonique et l’isolation acoustique.

Quelle est la différence entre isolation phonique et acoustique ?

L’isolation phonique est le premier pilier de l’insonorisation d’un studio de musique. Son objectif est de réduire les bruits entre l’extérieur du studio et les différentes pièces à l’intérieur du bâtiment. Cela garantit que les bruits générés à l’extérieur du studio ne perturbent pas les travaux du beatmaker, du musicien ou de l’ingénieur de son. En somme, l’isolation phonique est essentielle pour maintenir une atmosphère de travail paisible. Les bruits extérieurs que l’isolation phonique élimine incluent :

  • Les bruits de circulation routière et des sirènes, les bruits de voisinage, les bruits aériens, etc.
  • Les bruits provenant d’autres pièces du bâtiment comme les conversations, la télévision ou les appareils ménagers.

Pour atteindre une isolation phonique efficace dans un studio de musique, plusieurs matériaux et techniques peuvent être utilisés. Mais nous y reviendrons dans les prochaines sections.

De l’autre côté, l’isolation acoustique concerne la gestion du son à l’intérieur du studio de musique. Son objectif est de contrôler les bruits intérieurs pour améliorer la qualité sonore au sein de l’espace. Sous un autre angle, il garantit que le bruit généré dans le studio reste confiné et ne dérange pas les voisins ou les autres occupants du bâtiment. En ce qui concerne les types de bruit que l’isolant acoustique élimine ou minimise, on retrouve :

  • Les réverbérations excessives qui peuvent rendre le son confus et brouillé ;
  • Les échos qui peuvent perturber l’écoute et dégrader la qualité de l’enregistrement ;
  • Les distorsions sonores indésirables qui peuvent altérer le rendu fidèle des instruments et des voix.

En combinant ces deux approches, les musiciens et les ingénieurs du son peuvent créer un environnement de travail parfaitement insonorisé. Mieux, cette réglementation acoustique et phonique favorisera un enregistrement, une production et une expression musicale de haute qualité.

Quels matériaux pour insonoriser une pièce pour faire de la musique ?

Une fois que la différence est faite, il est temps de passer à l’insonorisation de votre pièce réservée à la musique. À cet effet, il est essentiel d’utiliser des matériaux qui absorbent et réduisent les sons indésirables. Voici pour vous une liste non exhaustive que vous pouvez expérimenter :

Matériaux d’insonorisation

Spécificités

Isolant minéral fabriqué à partir de roches volcaniques ou de basalte. Disponible sous forme de rouleaux, panneaux semi-rigides ou flocons.

Mode d’usage

Couramment utilisée comme isolation phonique des murs, des combles, des cloisons, des plafonds et des planchers intermédiaires pour atténuer les bruits aériens et réduire la transmission des vibrations sonores.

Spécificités

Isolant minéral fabriqué à partir de verre recyclé et de sable. Disponible en rouleaux, panneaux semi-rigides ou flocons.

Mode d’usage

Fréquemment utilisée dans les combles, les contre-cloisons, les plafonds, les murs et les planchers intermédiaires pour créer un isolement acoustique plus confortable.

Spécificités

Isolant thermique et écologique conçu à partir de fibres de chanvre. Disponible sous forme de rouleaux ou de panneaux semi-rigides.

 

Mode d’usage

Adaptée pour l’isolation des combles, des plafonds, des cloisons et des planchers intermédiaires, grâce à ses propriétés d’isolation phonique et thermique.

Spécificités

Isolant écologique obtenu à partir de l’écorce du chêne-liège. Disponible sous forme de panneaux, de rouleaux ou de flocons.

Mode d’usage

Utilisé fréquemment pour l’isolation des murs, des cloisons, des sous-toitures, des planchers et des chapes flottantes afin de réduire les ponts couper le bruit et améliorer l’isolation thermique et acoustique.

Spécificités

Isolant écologique fabriqué à partir de fibres de bois. Disponible sous forme de rouleaux.

Mode d’usage

Recommandée pour l’isolation des combles, des cloisons et des murs en offrant de bonnes performances d’isolation thermique et acoustique.

Spécificités

Isolant naturel fabriqué à partir de papier recyclé et de fibres de cellulose. Disponible sous forme de panneaux ou de flocons.

Mode d’usage

Polyvalente, la ouate de cellulose est utilisée comme absorbant acoustique dans les combles, les cloisons et les planchers intermédiaires pour atténuer les bruits.

Spécificités

Matériau naturel réalisé à partir de fines lamelles de bois orientés et recyclés. Disponible sous forme de panneaux.

Mode d’usage

Utilisé comme support ou revêtement dans les systèmes d’isolation acoustique sur les murs, les planchers et les contre-cloisons.

Spécificités

Isolant bio-sourcé fabriqué à partir de fibres textiles recyclées. Il est léger et disponible sous forme de panneaux.

Mode d’usage

Choix écologique utilisé pour l’isolation des cloisons, des contre-cloisons, des sous-toitures, des combles et des planchers intermédiaires.

Spécificités

Matériau léger et poreux, généralement en mousse de polyuréthane ou en mélamine, conçu spécifiquement pour absorber les ondes sonores et réduire les réverbérations indésirables dans la pièce.

Mode d’usage

Fréquemment utilisée dans les studios d’enregistrement, les salles de répétition, les salles de cinéma, etc., en l’installant sur les murs et le plafond pour améliorer l’acoustique de l’espace.

Spécificités

Fabriqués avec des matériaux absorbant les sons et réduisant les bruits d’impact tels que les pas, les chutes d’objets, etc.

Mode d’usage

Utilisés pour l’isolation acoustique des sols des studios de musique. Les tapis et moquettes acoustiques réduisent les vibrations sonores, créant ainsi un environnement de travail calme et propice à la concentration.

Spécificités

Ajout d’une seconde couche acoustique, généralement des plaques de plâtre, pour bloquer les sons et vibrations.

Mode d’usage

Parfait pour une installation murale pour l’atténuation du son entre les pièces et entre les salles d’enregistrement, de mixage et de contrôle.

Spécificités

Offrent une bonne isolation acoustique et sont constitués de fibres de bois liées avec une résine.

Mode d’usage

Utilisés fréquemment pour sur les murs, les cloisons et les portes dans les studios de musique. Contribuent à réduire la résonance et les échos indésirables, créant ainsi un environnement sonore plus propre et contrôlé..

Spécificités

Fabriqués avec des matériaux offrant une meilleure isolation acoustique que les blocs de béton traditionnels.

Mode d’usage

Utilisés pour les travaux d’isolation des murs et des planchers. Apporte une correction acoustique en améliorant la transmission du son et des vibrations structurelles.

Spécificités

Matériau dense et épais qui absorbe les sons pour réduire les nuisances sonores.

Mode d’usage

Utilisé pour couche d’isolant des murs, des portes et des plafonds. Offre une excellente absorption sonore, aidant à contrôler la réverbération et à créer un environnement plus calme.

Chacun de ces matériaux possède ses avantages et ses limites, et leur utilisation dépendra de vos besoins spécifiques. En les combinant judicieusement, il est possible d’atteindre un niveau d’insonorisation optimal pour votre studio d’enregistrement.

Comment isoler une pièce de musique ?

Avant de savoir comment isoler phoniquement une salle de musique, prenez le temps d’évaluer la pièce. Identifiez les sources potentielles de bruit indésirable telles que les murs partagés avec d’autres pièces, le plafond, le sol, les fenêtres et les portes. Cela vous aidera à établir une excellente technique d’insonorisation. Vous n’êtes pas un expert dans le domaine ? Voici comment procéder :

Commencez par l’isolation des murs

Lorsque vous entreprenez l’insonorisation d’une pièce pour faire de la musique, les murs constituent un point clé. Pour commencer, ajoutez une double couche de plaques de plâtre insonorisées sur les murs existants. Cette première couche servira de base pour créer une barrière solide contre le bruit. Assurez-vous de choisir des matériaux spécifiquement conçus pour l’isolation afin de profiter des meilleures performances acoustiques.

Par ailleurs, pour savoir comment isoler un mur du son, remplissez les espaces vides entre les montants des murs avec de la laine minérale. Vous pouvez également utiliser de la laine de roche. Ces matériaux sont connus pour leur capacité à limiter la propagation des bruits à l’intérieur de la pièce et à l’extérieur. À défaut, optez simplement pour des panneaux absorbants sur les murs pour favoriser l’adoucissement acoustique de la pièce.

Passez à l’isolation du plafond

Le plafond est une autre surface à ne pas négliger lors de l’insonorisation d’une pièce de musique. Pour créer une barrière supplémentaire contre la pollution sonore, installez directement des plaques de plâtre sur le plafond.

Par ailleurs, vous pouvez éviter que les vibrations et les bruits de structure viennent gêner votre expérience musicale. Il suffit d’utiliser des suspensions antivibratoires pour bien fixer le plafond. En suspendant votre plafond en apesanteur, vous réduirez significativement la propagation des bruits à travers les structures du bâtiment. De cette manière, vous créerez un environnement plus calme et plus propice à la création musicale.

LUMINA – Rouleau Adhésif Revêtement Mural Phonique

39.90149.50

Transformez l’acoustique de vos pièces grâce au Revêtement Mural Phonique en rouleau jaune, une solution efficace et esthétique pour vos murs.

✔️ Insonorisation de qualité

✔️ Facile à poser et à entretenir

✔️ Mousse éco-responsable

Lire la suite

SOLARA – Revêtement Mural Acoustique

69.9098.90

Réinventez l’acoustique de vos espaces avec notre Revêtement Mural Acoustique rouge. Ce revêtement coloré et performant offre une isolation phonique de qualité tout en apportant une note originale à votre décoration.

✔️ Insonorisation de qualité

✔️ Facile à poser et à entretenir

✔️ Mousse éco-responsable

Lire la suite

BRIZO – Isolant Acoustique Mural Auto-adhésif

39.90149.50

Notre Isolant Acoustique Mural en rouleau gris offre une performance acoustique optimale pour vos espaces intérieurs, alliant discrétion et efficacité.

✔️ Insonorisation de qualité

✔️ Facile à poser et à entretenir

✔️ Mousse éco-responsable

Lire la suite

CALIX – Mousse Acoustique Autocollante

39.90149.50

Simplifiez-vous la vie avec notre Mousse Acoustique Autocollante. Adaptable à tous vos intérieurs, son adhésif intégré garantit une isolation phonique efficace en un clin d’œil.

✔️ Insonorisation de qualité

✔️ Facile à poser et à entretenir

✔️ Mousse éco-responsable

Lire la suite

ZENITH – Panneau Acoustique Décoratif

59.9099.80

Le Panneau Acoustique Décoratif offre un confort acoustique optimal et une touche de style à votre intérieur. Idéal pour les espaces personnels et professionnels, il réduit les nuisances sonores tout en sublimant votre décoration.

✔️ Insonorisation de qualité

✔️ Facile à poser et à entretenir

✔️ Mousse éco-responsable

Lire la suite

Pensez à l’isolation du sol

Pour savoir comment isoler le sol du bruit, il suffit de poser un tapis épais et dense. Cela aidera à atténuer les sons causés par vos déplacements dans la cabine, offrant ainsi une expérience d’écoute plus agréable.

Si vous visez une isolation acoustique optimale, envisagez d’ajouter une couche d’isolation acoustique sous le plancher. Cette étape supplémentaire limitera la transmission du son vers les pièces adjacentes. De cette manière, votre musique restera confinée dans votre oasis sonore personnelle.

N’oubliez pas les fenêtres et les portes

Les fenêtres et les portes sont souvent des points faibles en termes d’isolation acoustique. Pour réduire les fuites sonores, utilisez des matériaux d’isolation autour des fenêtres. Cela permettra de minimiser le transfert des bruits extérieurs vers l’intérieur de la pièce. Assurez-vous également d’utiliser des portes insonorisées avec des joints d’étanchéité pour affaiblir les bruits qui peuvent s’échapper ou pénétrer dans la pièce.

Utilisez des bass traps et des panneaux acoustiques

Contrôler les basses fréquences est souvent un défi lorsque vous souhaitez obtenir une cabine insonorisée. En effet, une reproduction excessive des basses fréquences peut entraîner une fatigue auditive chez les personnes travaillant dans le studio. De plus, elles impactent négativement les ondes sonores entraînant une amplification ou une diminution non linéaire de certaines notes.

C’est là qu’intervient l’installation des bass traps dans les coins de la pièce. Ces dispositifs spécialement conçus pour absorber les basses fréquences aident à éliminer les problèmes de résonance indésirable et de bourdonnement dans le son.

Créez aussi des cloisons insonorisées

Si votre pièce est destinée à accueillir différents instruments ou activités musicales, envisagez d’installer des cloisons insonorisées. Ces séparations spéciales contribuent à créer des zones distinctes, réduisant ainsi les ondes sonores entre les espaces. Vous pourrez ainsi profiter d’un environnement propice à la pratique musicale sans aucune interférence.

Une fois les travaux d’insonorisation terminés, effectuez un test en jouant de la musique dans la pièce à un volume élevé. Vérifiez si des bruits sont audibles à l’extérieur de la pièce. En parallèle, écoutez attentivement pour vérifier si les bruits extérieurs sont atténués à l’intérieur de la pièce. Ce test vous permettra de valider l’efficacité de votre isolation acoustique et de corriger tout problème éventuel.

chanteuse maison pièce insonorisée

FAQ sur l’insonorisation d’une pièce dédiée à la musique

Comment isoler phoniquement une pièce à moindre coût ?

Pour isoler phoniquement une pièce à moindre coût, vous pouvez utiliser des matériaux abordables tels que :

  • des couvertures épaisses ;
  • des tapis ;
  • des rideaux lourds ;
  • des panneaux acoustiques fabriqués à partir de matériaux recyclés comme des œufs en carton.

Vous pouvez également ajouter des joints en caoutchouc ou des bandes adhésives autour des portes et des fenêtres pour empêcher les fuites de sons.

Quel matériau est le plus efficace pour améliorer l’isolation acoustique d’une pièce ?

Le matériau le plus efficace pour améliorer l’isolation acoustique d’une pièce est la laine de roche ou la laine de verre. Les panneaux acoustiques en mousse de haute densité, les bass traps et les panneaux en fibre minérale sont également des options populaires.

collection RMS mousse acoustique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *